Le but de cet article est de vous amener à pousser votre réflexion à un autre niveau afin de dégager de bonnes idées intrapreneuriales. Cet article vous sera donc utile pour adopter une mentalité qui sort des sentiers battus.

Suis-je fidèle à mes passions ?

Vous passerez un bon nombre d’heures sur votre projet, alors il est important de choisir une idée vous faisant vibrer et vous motivant à vous dépasser. Peu importe le champ d’application auquel s’applique votre projet, vous devez être passionnés dans ce que vous intraprendrez puisqu’il y aura toujours un projet d’affaires qui vous attendra dans votre champ d’intérêt. L’idée qui sera à la base de votre projet et les problématiques entourant cette idée doivent être cogitées pendant un certain temps. En fait, vous augmentez les risques en démarrant votre projet sur un coup de tête — surtout si cela requiert un investissement financier. Ainsi, même si votre idée vous semble bonne initialement, n’hésitez pas à la mettre à l’épreuve en méditant dessus, en la présentant à vos paires, en la remettant en question et en la retournant de tous bords, tous côtés.

Si l’éclair de génie ne vous frappe pas, ce n’est pas grave, il y a plusieurs façons d’alimenter votre réservoir à idées. Par exemple, consultez et imprégnez-vous des innovations qui ont récemment connu du succès, que ce soit ici ou à l’étranger. Une fois que vous avez trouvé, posez-vous la question suivante : est-ce que cette idée reflète bien mes passions et mes intérêts ? Sa mise en œuvre est-elle réaliste ? Au demeurant, plus votre passion sera puissante, plus votre projet aura de chances de vous faire vivre et sentir des émotions fortes entrainant une cascade d’idées nouvelles. À ce moment-là, c’est à vous de sauter sur votre momentum !

Y a-t-il des ressources à l’interne pouvant engendrer une idée de « spin off » ?

Pourquoi ne pas faire une évaluation de l’entreprise familiale ? De toute évidence, cela vous aidera à déterminer l’éventail de ressources auxquelles vous avez accès (connaissances tacites, transport, machinerie, service comptable, etc.) L’idée derrière cette rétrospection est d’identifier un concept qui pourrait vous servir d’essaimage ou « spin off ». Cette façon de faire comporte beaucoup de retombées positives, pour l’intrapreneur et l’entreprise-mère puisqu’elle ouvre un nouveau spectre d’opportunité. Encore une fois, il est important d’aligner votre passion (point de départ) avec les valeurs et les ressources familiales (catalyseur), et la mission de votre projet (point de mire).

2016_070_idee_intrapreneuriale_blog_image-1

Est-ce qu’un marché complémentaire à celui de l’entreprise mère existe et serait utile ?

Cette étape est essentielle. Il semble facile d’imaginer le fractionnement de l’entreprise mère, mais dans certains cas, les marchés complémentaires paraissent parfois plus évidents que dans d’autres cas. À cet effet, une étape sous-jacente sera nécessaire, c’est-à-dire procéder à une analyse de type « SWOT » où vous déterminerez les forces, faiblesses, opportunités et menaces de votre situation. La complémentarité avec l’entreprise familiale est-elle évidente ? Si c’est le cas, alors foncez, car vous êtes dans une situation favorable. Si ce n’est pas le cas, il faudra simplement creuser encore afin de trouver une idée indépendante et novatrice. Cependant, en ayant trouvé un marché complémentaire à celui de l’entreprise mère, une partie du travail sera déjà réalisé puisque votre partenariat facilitera la communication avec les clients. Un bel exemple d’intrapreneuriat réside dans le cas suivant, puisqu’il illustre bien le lien de complémentarité entre un père et sa fille. L’entreprise mère est un concessionnaire automobile et la fille du propriétaire en question désire se lancer en affaires tout en respectant ses valeurs environnementales. Ainsi, à partir de l’entreprise mère est né un concessionnaire d’automobiles électriques. Quelle leçon faut-il en tirer ? En tant qu’intrapreneur, écoutez vos passions, évaluez les opportunités qu’offre votre environnement familial et gardez en tête un aspect de simplicité afin d’avoir des idées fluides.

Y a-t-il un besoin chez les clients existant auquel un nouveau projet pourrait répondre ?

À ce point, c’est le moment d’utiliser votre réseau pour obtenir des informations concernant votre idée. Pour ce faire, sondez les clients et testez le marché. Quel montant les gens seraient-ils prêts à payer pour votre produit ou service ? Qui est le public cible et quelle tranche d’âge est visée ? Quel est le niveau d’éducation du public cible ? De quelle façon les clients voudraient-ils recevoir l’information sur votre projet (foire commerciale, courriel, télévision, réseaux sociaux, etc.) ? En fait, vous devrez utiliser vos habiletés en marketing afin de prendre le pouls du public cible. Généralement, les gens retirent une grande satisfaction lorsqu’ils sont impliqués dans le processus de développement d’un produit.

De plus, n’hésitez pas à impliquer votre entreprise-mère et votre mentor dans ce processus de création. En alliant vos idées à leur expérience et expertise respective, vous serez en mesure de préciser la conception de votre produit.

Quels défis anticipez-vous dans le futur et comment un nouveau projet peut-il les combler ?

C’est le moment de vous projeter dans l’avenir et de visualiser quels pépins pourraient survenir. Il faut entrevoir différents scénarios afin d’être prêt à rectifier le tir au besoin. Que prévoyez-vous si votre idée ne fonctionne pas ou que vous n’avez pas le soutien que vous aviez prévu ? Procédez par itération : répéter le processus en modifiant certaines variables clés, et ce, jusqu’à ce que vous trouviez la formule gagnante. En fait, même si votre première idée ne fonctionne pas, ne vous découragez pas, souvenez-vous de votre passion initiale et recommencez en apportant les correctifs nécessaires. Il est important de répéter ce processus afin de bien intégrer les fonctions utiles au développement de vos idées. Ultimement, c’est votre vision à long terme qui vous bénéficiera le plus. Alors que certains commencent en lion et terminent en mouton, brassez de nouveau vos idées, apprenez de vos actions et relancez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *