L’intrapreneur

On ne le dira jamais assez, le nerf de la guerre en affaires c’est le financement. Que ce soit pour acheter de la machinerie spécialisée, garnir son inventaire, payer ses comptes-fournisseurs, ou pour investir dans sa prochaine campagne marketing, le financement est une partie vitale pour faire vivre et faire croitre son projet d’affaires. Sachant cela, qu’est-ce qui fait qu’une INTRAprise soit si attrayante pour les investisseurs ? C’est le sujet que nous aborderons aujourd’hui.

Débutons par situer l’intraprise comme modèle d’affaires : l’intraprise naît à partir d’une entreprise-mère. En fait, c’est le résultat de la création, au sein d’une entreprise existante, d’un projet innovant et vecteur de croissance. Il est important de comprendre les fondements de l’intraprise, car ceux-ci expliqueront une partie de l’intérêt des investisseurs face à ce modèle d’affaires distinct. Mais avant de décliner cet intérêt envers l’intraprise, voyons premièrement les structures de financement qui s’offrent à elle.

Les structures de financement

Il existe une infinité de structures de financement puisque chaque projet est unique en soi, administré différemment et mené dans un environnement qui lui est propre. Néanmoins, certains concepts de base demeurent soit le financement par la dette et par le capital-actions.

Le financement par la dette

Le financement par la dette peut se faire entre autres auprès de banques à charte traditionnelles, de banques d’investissements spécialisées ou auprès de prêteurs privés. En échange d’intérêts sur le montant emprunté, l’intraprise reçoit un montant qui lui permettra d’être utilisé dans ses activités commerciales. Plus le risque du prêt est élevé, plus le taux d’intérêt le sera aussi. En effet, le prêteur évaluera un grand nombre de facteurs pour déterminer le risque inhérent au prêt (le risque que l’emprunteur fasse défaut de paiement ou pire, qu’il fasse faillite). Ces facteurs peuvent aller de la grosseur du prêt, au ratio de dette-équité en passant par les revenus et l’âge de l’entreprise.

Le contrat de prêt peut se décortiquer sous plusieurs formes. Que ce soit une marge de crédit ou un prêt à terme, l’emprunteur doit reconnaitre qu’il peut négocier le taux d’intérêt, le terme, le montant, le moratoire de remboursement, les garanties exigées et plusieurs autres conditions restrictives. Cette méthode de financement est beaucoup utilisée puisqu’elle permet de se financer sans perdre de contrôle sur son entreprise. Plusieurs la considèrent aussi comme une bonne façon de discipliner les gestionnaires de l’entreprise afin d’optimiser les ressources de l’entreprise.

 

Le financement par capital-actions

De son côté, le financement par capital-actions permet de lever des fonds en allant chercher des fonds d’investisseurs qui deviendront eux-mêmes propriétaires de l’intraprise. Après le travail d’évaluation financière, un prix par action est émis et ainsi, en échange de parts de la compagnie, cette dernière reçoit du financement. De plus, plusieurs catégories d’actions peuvent être émises pour convenir au besoin de l’intraprise, de l’intrapreneur et des investisseurs. Les caractéristiques des catégories d’actions étant malléables et propres à chaque convention d’actionnaires, l’intrapreneur pourrait, par exemple, émettre des actions ordinaires et des actions de financement. Ainsi, il pourrait être le détenteur des actions ordinaires (1$ = 1 action) et vendre des actions de financement à d’autres investisseurs extérieurs à un ratio différent (exemple, 2$ = 1 action). Chaque scénario est ainsi possible mais, l’intrapreneur doit garder en tête qu’il doit attirer l’intérêt de l’investisseur dans son nouveau projet d’affaires.

Évidemment, une combinaison de financement par la dette et par capital-actions est souvent retrouvée dans les entreprises en démarrage et en croissance.

Le love-money ou capital de risque conviviale

Un troisième type de financement peut également avoir lieu soit le love-money ou le capital de risque conviviale. Ce financement provient d’amis ou de membres de la famille de l’intrapreneur. Il s’agit souvent d’un coup de pouce financier sous forme de don ou sous forme de prêt d’honneur (sans intérêt ni garantie et, avec des modalités de remboursement flexibles).

Que cherchent les investisseurs ?

Au même titre que certaines personnes puissent être à la recherche de financement, d’autres recherchent des investissements de qualité pour faire fructifier leurs avoirs. Il s’agit ainsi d’un marché où le prix (le cout de la dette ou le taux rendement requis) est déterminé par l’offre et la demande.

Mais encore, les investisseurs sont toujours à la recherche d’investissements qui maximiseront leur rendement en fonction des risques encourus. Aucun investisseur rationnel n’acceptera un rendement inférieur à un autre par rapport à un risque similaire, ceteris paribus. Cette hypothèse fondamentale s’appliquera tant pour les investisseurs qui passeront par la dette que par le capital-actions.

 

 

Le risque, qui est ainsi un facteur clé, provient de différents facteurs. Par exemple, l’expérience de l’intrapreneur, la compétence de son équipe, le nombre d’heures passées sur le projet par semaine (à temps partiel ou à temps plein), l’investissement monétaire de l’intrapreneur dans son projet et le nombre de ventes enregistrées dans le passé sont tous des facteurs déterminants.

Finalement, un dernier élément clé demeure : celui de l’intrapreneuriat versus l’entreprenariat.

L’intrapreneuriat, c’est minimiser le risque de l’investisseur

Dans la nature propre de l’intrapreneuriat, comme nous l’avons vu préalablement, le projet d’affaires nait d’une entreprise-mère déjà existante. Ainsi, en plus d’une expertise et de connaissances déjà établies à l’interne, l’intraprise bénéficie d’un attirail de ressources (informatiques, humaines, comptables et financières) et d’un savoir-faire interne pour que celle-ci n’ait qu’à se concentrer sur le cœur de sa valeur ajoutée. Ainsi, pour l’investisseur, le fait d’investir dans une intraprise réduit les incertitudes liées aux détails administratifs et augmente ses chances d’avoir investi dans un projet qui connaitra la réussite économique qu’il mérite.

De plus, plusieurs intraprises naissent d’entreprises familiales. Cette composante est à haute valeur ajoutée pour les investisseurs car il s’agit d’un mode de gouvernance porté sur le plus long terme versus une entreprise non-familiale. En effet, une entreprise familiale à un horizon de temps beaucoup plus éloigné puisqu’elle veut maximiser le bien-être familial en plus de maximiser l’avoir des actionnaires.

Ensuite, les parents qui sont actionnaires et dirigeants de l’entreprise-mère et qui voient leur enfant se lancer en affaires auront tout intérêt à le voir réussir. Ils le supporteront ainsi avec un plus grand désir de réussite qu’un start-up traditionnel car au delà du succès économique se retrouve la réussite familiale.

Mais encore, l’intrapreneur fils ou fille de parents propriétaires d’une entreprise familiale naît et évolue dans un milieu où la fibre entrepreneuriale est constamment présente. Tout au cours de son enfance, son éducation sera bâtie à travers la vision et le savoir-être d’un entrepreneur. Ainsi, son processus décisionnel sera habitué et conditionné à réfléchir en terme de création d’entreprise, de mise en place de partenariats et de développement de valeur économique grâce à des idées novatrices.

Ainsi donc, l’intraprise issue d’une entreprise familiale bénéficie de trois avantages majeurs: celui d’avoir un capital patient, celui d’avoir un double intérêt de la part de l’entreprise-mère dans le succès de l’intraprise et finalement, celui du contexte familial où le jeune intrapreneur aura grandi. L’investisseur perçoit ces trois caractéristiques comme étant positives dans l’analyse de son investissement et est ainsi plus prompt à financer l’intraprise par la dette ou le capital-actions.

 

Résumons…

En résumé, les structures de financement d’une intraprise sont infinis et devront être personnalisées par rapport à la situation de l’intraprise, de l’intrapreneur, des prêteurs et des investisseurs. Pour les investisseurs, il s’agit d’opportunités de très haute qualité grâce à la nature propre de l’intraprise. En effet, celle-ci détient des avantages concurrentiels face à l’entreprise traditionnelle tel que l’accès à des ressources techniques et financières. De plus, pour les intraprises issues d’entreprise familiale, le contexte est favorable puisqu’il inclut une vision à plus long terme, un double intérêt de réussite par l’entreprise-mère et finalement, une éducation entrepreneuriale qu’aura pu bénéficier le jeune intrapreneur toute sa vie.

C’est ainsi que le scénario idéal se dresse pour tout investisseurs : maximiser le potentiel de l’investissement tout en minimisant son risque !

 

10 thoughts on “L’intraprise : un choix attrayant pour les investisseurs

    1. Bonjour M. Demers,

      Nous sommes un organisme sans but lucratif visant à promouvoir l’intrapreneuriat dans le monde des affaires québécois. De ce fait, nous ne faisons aucun prêt ou investissement direct.

      Notre but est d’aider les intrapreneurs dans la création d’un projet d’affaires innovant au sein d’une entreprise existante en leur offrant conseil, éducation et d’autres ressources non financières.

      Nous vous invitons à consulter notre Parcours Intrapreneurial pour vous informer davantage sur notre valeur ajoutée.

      Bonne Chance !

  1. Moi, j’ai un projet auberge relais chasse et pêche dans un parc régional, avec cabine de location. Votre investissement est sans risque et protégé à 100 %. Le projet implique aussi la construction de cabane et chalet\maison ancestral. J’ai 3,8 millions de pieds carrés de terre zonée pour le développement.

    1. Bonjour,

      Nous félicitons votre initiative et sens entrepreneurial ! En fait, nous sommes un organisme sans but lucratif visant à promouvoir l’intrapreneuriat dans le monde des affaires québécois.

      Chez l’Initiative Intrapreneuriale, nous nous concentrons davantage sur l’éducation et la formation des futurs intrapreneurs. De ce fait, nous ne faisons aucun prêt ou investissement direct, quel que soit le projet.

      Notre but est d’aider les intrapreneurs dans la création d’un projet d’affaires innovant au sein d’une entreprise existante en leur offrant conseil, éducation et d’autres ressources non financières.

      Nous vous invitons à consulter cet aperçu de notre Parcours Intrapreneurial pour vous informer davantage sur notre valeur ajoutée.

      Bonne chance !

  2. J’ai créé mon agence de placement en personnel infirmier dont la mission est de pallier la pénurie de main-d’œuvre dans ce domaine. Ma priorité est le Grand Nord du Québec, où la situation est encore plus difficile et la prise en charge des aînés dans les soins à domicile.
    Présentement je suis à la recherche de financement pour l’embauche de personnel, l’achat de matériel pour le volet administratif et ma stratégie marketing.
    Merci.

    Ahissa Anoi

    1. Bonjour,

      Chez l’Initiative Intrapreneuriale, nous nous concentrons davantage sur l’éducation et la formation des futurs intrapreneurs. De ce fait, nous ne faisons aucun prêt ou investissement direct, quel que soit le projet.

      Notre but est d’aider les intrapreneurs dans la création d’un projet d’affaires innovant au sein d’une entreprise existante en leur offrant conseil, éducation et d’autres ressources non financières.

      Nous vous invitons à consulter cet aperçu de notre Parcours Intrapreneurial pour vous informer davantage sur notre valeur ajoutée.

      Bonne chance !

  3. Bonjour à vous, Je me cherche des investisseurs pour un centre équestre. Avec randonnée à cheval, pension de chevaux, possibilité fête d’enfant et camp de jour. De plus des cours pour faire les cavaliers randonneurs peuvent être donner. Nous sommes deux femmes qui sont déterminées dans la vie et nous voulons que notre projet voit le jour. Présentement nous louons un package avec une écurie dans un centre mais nous voulons notre place à nous. Mais vu que notre entreprise débute nous avons pas le financement nécessaire. Vu que lorsque nous achetons des terres agricoles, bien le financement est de 40% de mise de fond minimum et ca nous ne l’avons pas. Merci à vous de nous revenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *