La passion est contagieuse, elle se transmet. La famille Vendittelli/Faita en fait la preuve depuis maintenant 60 ans. La quincaillerie Dante, l’école de cuisine Mezza Luna et les restaurants Impasto, Gema et Chez Tousignant : voilà le travail de trois générations d’entrepreneurs. Portrait d’un succès familial et entrepreneurial.

 

 

Arriver à bon port

En 1952, Luigi Vendittelli décide d’immigrer au Québec. C’est deux ans plus tard, en plein mois d’avril, que sa femme, Teresa, et ses enfants, Giuseppe, Antonio, Maria et Elena, le rejoignent à la Gare Centrale de Montréal, alors qu’une tempête de neige s’abat sur la métropole. Dans la volonté de servir la communauté italienne, Luigi Vendittelli ouvre un magasin général : la Ferramenta Dante, qui devient rapidement la célèbre quincaillerie Dante.

 

Un projet familial 

Le magasin connait un grand succès. Sa clientèle s’élargit, la quincaillerie gagne l’intérêt des Québécois, puisqu’elle est alors le seul endroit où l’on peut trouver des ustensiles de cuisine faits en Italie. Toute la famille y travaille. La nouvelle génération Vendittelli y développe des qualités entrepreneuriales, et c’est la quincaillerie qui en profite. Par exemple, c’est à Guiseppe que l’on doit l’excellente sélection d’articles de chasse et pêche, qui est désormais reconnue à travers la province.

 

Une autre génération d’entrepreneurs

La passion marque l’imaginaire. Grandissant au sein d’une famille dévouée à ce projet commun, les enfants d’Elena, Cristina et Stefano, cultivent eux aussi la fibre entrepreneuriale. Adolescent, Stefano prit le goût de recréer les recettes familiales — début de sa longue histoire d’amour avec la cuisine. Et quant à Cristina, au terme de ses études, elle propose à sa mère une idée ambitieuse : ouvrir une école de cuisine. De cette idée naît la Mezza Luna. Au départ, l’école offrait 40 cours annuellement. Elle en donne aujourd’hui entre 60 et 170.

 

Blog 2

 

De la quincaillerie à la cuisine

Durant sa jeunesse, Stefano apprend la cuisine avec sa mère et sa grand-mère. Il se joint à quincaillerie à 17 ans, et enseigne même à la Mezza Luna. Le magasin lui sert d’école entrepreneuriale, il y développe les nombreuses aptitudes qui ont fait de lui un homme d’affaires couronné de succès. Aujourd’hui, il est copropriétaire de trois restaurants, dont l’un est situé en diagonale de la quincaillerie Dante, où Elena est toujours au rendez-vous.

 

 

Les grands accomplissements se font à plusieurs 

En affaires, la diversité constitue une grande force. S’entraider tout en ayant des objectifs et des rêves différents peut mener à un succès encore plus grand que celui espéré. L’histoire de la famille Venditelli nous le démontre : quand les entrepreneurs d’une famille se soutiennent, les réussites se succèdent.


Voici une autre belle histoire de réussite familiale — celle de François de Gaspé Beaubien.

François Talking [In-Text]

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *