D’entrée de jeu, le pitch vous menant sur la route du succès est celui qui vous permettra d’obtenir du financement, de bons contacts ou encore une visibilité bien ciblée. Quel que soit le projet que vous désirez entamer, il vous faudra passer avec professionnalisme une épreuve exigeant du courage. Il faudra vous tenir debout devant des gens qui doivent être convaincus en peu de temps que votre projet est le meilleur et que son porteur, vous, êtes le seul à pouvoir les amener vers le succès.

Connaitre son plan d’affaires sur le bout des doigts

Cette étape est cruciale dans votre démarche. En tant qu’intrapreneur, il est impératif de connaitre votre plan d’affaires et d’en dégager le fil conducteur dans votre pitch. N’oubliez pas que n’importe lequel des mots que vous emploierez pourrait être remis en question par les panélistes ou potentiels investisseurs qui assistent à votre présentation. Comme le souligne un proverbe chinois : « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt ». En désignant clairement les attributs de votre plan d’affaires (le sage), vous augmenterez les chances que votre auditoire (l’idiot) suive votre idée et vous comprenne du premier coup. Autrement, vous perdrez leur attention. Ainsi, un bon conseil serait de réviser votre argumentaire d’affaires avec l’aide de plusieurs spécialistes afin d’être à l’aise avec tous ses aspects, que ce soit sur le plan de la mise en marché, du marketing, des tendances du marché, des finances à travers la chaîne de valeur, des canaux de distribution, de la logistique, etc. Par la même occasion, ces répétitions vous aideront grandement dans la préparation de votre pitch et ultimement, dans la réalisation de votre projet intrapreneurial.

Se familiariser avec son public

À ce point, il vous sera important de partir de la prémisse selon laquelle votre auditoire ne demande qu’à être charmé. Dès le départ, soyez sympathique, authentique et mettez en lumière votre personnalité avec votre public pour capter son attention et vous démarquer des autres. Pour ce faire, plusieurs moyens s’offrent à vous que ce soit avec l’humour, les expressions populaires, de même que les intérêts communs.

 

Pretty business lady reporting on business results of the financial period

 

Il est important de vous assurer de savoir à qui vous vous adressez. Est-ce un groupe d’étudiants impliqués ? Une firme de consultants ? Une entreprise familiale ? Des investisseurs étrangers ? Cela vous aidera certes à construire votre discours et déterminer quels termes employer avec votre public. Si votre cible porte un intérêt pour un sport ou un loisir particulier, faites des analogies à ce sujet. Par exemple, si votre public est intéressé par le soccer, utilisez des termes tels que « scorer », « équipe » ou « marquer » dans votre discours. Une de vos tâches consistera donc à effectuer quelques recherches sur les champs d’intérêt de votre auditoire. Par la même occasion, informez-vous sur leurs compétences et ajustez votre discours en fonction de cela par la suite. Il en va de votre crédibilité auprès d’eux.

Aller à l’essentiel dans la transmission du message

N’endormez pas votre public ! Vous devez utiliser votre temps de manière optimale en fonction du type de pitch que vous vous apprêtez à réaliser. De ce fait, si votre auditoire est du type pressé et non informé, il est important de vulgariser votre message afin d’aller à l’essentiel. En revanche, si le public est informé de votre projet et de son secteur, il est évident que votre pitch empruntera un chemin comprenant davantage de détails. Essayez donc de demeurer sélectif dans le choix de ceux-ci afin d’orienter votre missive vers ce que votre assistance désire entendre. N’oubliez pas que vous êtes un intrapreneur, c’est ce qui vous distingue de l’entrepreneur et vous procure une valeur ajoutée. À ce propos, mettez l’emphase sur le fait que vous minimisez le risque de l’investisseur, entre autres choses par votre vision à long terme, ce qui contribue à construire une image positive de vous et de cet investissement chez l’investisseur. N’hésitez pas à leur expliquer les avantages de l’intrapreneuriat tels que présentés dans l’article « L’intrapreneuriat, un choix attrayant pour les investisseurs ».

 

Happy top manager standing by the whiteboard and interacting with business partners at seminar

Régler son plan d’action au « quart de tour »

Au niveau de la forme, votre plan d’action doit suivre un certain fil conducteur. Qu’est-ce qu’on entend par régler au « quart de tour » ? Il s’agit en fait de détailler votre plan méthodiquement, au jour le jour. Par exemple, vous aurez établi dans votre plan ce qui se passera au jour 1 à 10 h (rencontre, téléconférence, etc.) Cela implique que vous aurez des objectifs de très court terme, de court terme, de moyen terme et de long terme. Chacun de ceux-ci doit prendre racine sur vos priorités, vos valeurs et votre personnalité. Chaque petit détail auquel vous veillerez contribuera à édifier votre sens de l’organisation, ce qui est indispensable dans la transmission de votre message tel que décrit dans le paragraphe précédent.

Démontrer votre passion et votre enthousiasme pour le projet

D’après Franklin D. Roosevelt, les seules limites dans l’accomplissement de nos réalisations de demain sont nos doutes d’aujourd’hui. Vous avez tout prévu dans votre tête et sur papier, alors il n’y a qu’à faire une simple démonstration que votre projet de rêve mérite de recevoir de l’appui, même si ce dernier implique de prendre quelques risques au passage. Utilisez une approche énergique et enthousiaste : prouvez que vous croyez en votre idée et que vous n’êtes pas là par jactance. Ceci dévoilera vos habiletés en tant qu’individu et concrétisera la réussite de votre pitch. À travers votre performance, un dernier aspect vous sera vital, c’est-à-dire d’agir avec professionnalisme. Cela passe par votre tenue vestimentaire, votre élocution, votre débit de voix, votre humeur et votre caractère.

 

Pour conclure, vous pourrez avoir pleinement confiance en vos capacités parce que vous vous serez adéquatement préparé. Comme le dit Benjamin Franklin : « By failing to prepare, you are preparing to fail », alors go !, préparez-vous et lancez-vous dans l’aventure !


Inspirez-vous des orateurs inspirants aux Portes Ouvertes de l’Intrapreneuriat.

Entourez-vous d’entrepreneurs de grande renommée et de gens d’affaires québécois passionnés. Inscrivez-vous ici, les sièges ont presque tous étés remplis !

homepage_banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *