Alexandre Taillefer : « L’entrepreneur de demain sera sociétal ! »

Nouvelle

Le mercredi 29 novembre, les participants de notre 3ème cohorte ont eu la chance d’assister à la présentation d’Alexandre Taillefer, associé principal de XPND Capital. Alors qu’il prodiguait de nombreux conseils, l’un d’eux a surpris bon nombre de personnes dans la salle : l’enjeu de de l’entrepreneuriat social sur la création de valeur !

 

« L’entrepreneur de demain sera sociétal ou ne sera pas entrepreneur »

Il faut dire que l’homme d’affaires québécois – qui a récemment lancé la compagnie Téo Taxi est un précurseur et un visionnaire reconnu. L’audience était donc toute ouïe pour en savoir davantage sur cette prise de position. Pour Alexandre Taillefer, dans les prochaines années, le consommateur va devenir de plus en plus sensible à sa responsabilité lors d’un achat. Il sera ainsi guidé par de fortes valeurs et sera en en quête d’authenticité. Dans sa vision, si les entreprises et les intraprises veulent perdurer, elles vont devoir intégrer ce facteur déterminant. Les firmes qui connaîtront le succès auront des valeurs fortes et assumées. Pour imager ses propos, l’ex-dragon a pris un exemple simple mais évocateur « si vous voulez réellement changer les choses, si vous souhaitez donner une direction, faites le en votant avec votre portefeuille ! Chaque jour, en faisant vos achats, vous votez 5 à 10 fois alors que vous votez pour des élections politiques tous les 4 ans ! Demandez-vous quel vote a le plus d’impact sur le changement ! »

 

Mais être entrepreneur sociétal, c’est quoi ?

Dans la forme évoquée par Alexandre Taillefer, un entrepreneur est sociétal lorsqu’il apporte des solutions innovantes à des problèmes sociaux pressants.

L’engagement sociétal peut donc concerner des choix environnementaux, des choix sociaux pour l’entreprise, les employés, etc. Un entrepreneur sociétal est une personne qui, dans sa vision, associe le monde économique au développement de la société. L’enjeu est tel que le célèbre magazine Forbes établit chaque année le top 30 under 30 des entrepreneurs sociaux !

Le Mouvement des entrepreneurs sociaux (MOUVES) précise ainsi la définition : « Les entrepreneurs sociaux sont avant tout motivés par l’intérêt général. Le profit est pour eux un moyen, non une fin en soi. Ils cherchent à concilier initiative privée et solidarité, esprit d’entreprise et volonté de rendre l’économie plus humaine, rentabilité et partage des richesses. » 

Il faut donc sortir du préconçu dans lequel faire des choix responsables est synonyme de coûts et de contraintes. Au contraire, le sociétal est vecteur d’innovation et quand il y a innovation, la compétitivité est accrue. Il n’est pas question ici de réduire son chiffre d’affaires ou ses profits, il s’agit de percevoir l’enjeu sociétal comme l’opportunité de réussir en affaires et de créer de la valeur.

 

-> D’ailleurs, certains de nos intrapreneurs de cette 3ème cohorte ont des projets d’intraprise avec un engagement sociétal fort, parmi eux : 

 

JULIA THIBAULT : QUAND L’ARCHITECTURE RIME AVEC NATURE

Le projet d’intraprise de Julia : C’est en s’appuyant sur les valeurs de respect de l’environnement et des matériaux que la jeune femme souhaite créer des mini-maisons au design épuré et pouvant être implantées en nature. Son objectif : rendre ses créations abordables et accessibles au plus grand nombre grâce à un procédé de préfabrication unique.

 

 

 

 

ÉMILIA TAMKO : DES SÉJOURS POUR RENOUER AVEC LA NATURE

Le projet d’intraprise d’Émilia : elle désire offrir des séjours permettant d’expérimenter un art de vivre novateur. Inspirés de la nature et basés sur les savoirs du passé et du futur, ces séjours auront plusieurs objectifs. S’ils permettront de renouer avec la nature et d’y puiser tous ses bienfaits, ils permettront également de financer plusieurs projets, parmi lesquels : une recherche sur l’impact de la nature sur la santé ainsi que des programmes de reconnexion, à destination des écoles et des personnes à faible revenu.

 

 

Et vous, pensez-vous que l’avenir des entreprises passera par l’engagement sociétal ? 

 

-> Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure intrapreneuriale ? Notre prochaine cohorte aura lieu du 14 mars au 06 juin 2018

Informations et inscriptions

4 thoughts on “Alexandre Taillefer : « L’entrepreneur de demain sera sociétal ! »

  1. J’adore le parallèle avec la politique. Nos choix en tant que consommateur et entrepreneur ont certainement un impact important. Nous avons décider chez Hedhofis ne croire et de favoriser l’entreprenariat québécois. C’est le choix que nous avons fait et on l’assume.

  2. Pour ma part, je me reconnais dans cette phrase (…) Un entrepreneur sociétal est une personne qui, dans sa vision, associe le monde économique au développement de la société (…) En effet, j’ai récemment mis sur pied un projet du nom d’Halloween Québec afin de faire revivre, dès oct 2018 le festival d’Halloween de Ste-Anne-des-Plaines. Ce festival au début des année 2000 attirait plus de 200 000 personnes ce qui avait un impact énorme sur le plan développement économique et sociale de la ville. Dans un futur, j’espère pouvoir exporter vers d’autres municipalités Halloween Québec afin de créer un effet d’entrainement social et économique dans la province. Donc merci pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *