4 étapes pour instaurer une culture intrapreneuriale

Nouvelle

On le ne dira jamais assez, l’intrapreneuriat revête de nombreux avantages : dynamisation de la croissance, rétention des employés, engagement des collaborateurs comptent ainsi parmi la longue liste des effets positifs. L’idée vous tente et vous êtes bien décidé à développer ce mode de gestion au sein de votre entreprise ? Pour en assurer le succès, il vous faudra d’abord instaurer ce que l’on appelle « une culture intrapreneuriale ». Mais comment faire et par où commencer ?

Suivez les 4 étapes ci-dessous et vous aurez toutes les cartes en mains pour atteindre votre objectif :

 

1. ÉTABLISSEZ UN DIAGNOSTIC ORGANISATIONNEL

Avant d’entreprendre toute démarche ou action concrète, commencez par un établir un « état des lieux » de votre organisation. Quels sont les processus actuels de votre entreprise ? Quels sont les freins à la croissance ? Quelles sont les compétences clés de vos équipes et comment les développer ? Tous ces éléments doivent être analysés et vous donner des réponses précises sur la façon dont fonctionne actuellement votre entreprise. Ce diagnostic doit notamment porter sur plusieurs facteurs clés tels que :

  • La gouvernance
  • Les méthodes de gestion
  • La mobilisation des employés

Vous pouvez choisir une personne en interne qui sera affectée à cette mission (moins dispendieux) ou vous pouvez choisir d’avoir recours aux services d’un cabinet externe (favorisera l’objectivité). Le diagnostic vous permettra de mettre en place une culture intrapreneuriale en toute connaissance de cause. Vous serez ainsi en mesure déterminer sur quels points il vous faudra concentrer vos efforts.

 

2. MISEZ SUR L’AGILITÉ

Véritable faire-valoir des start-ups, l’agilité ne leur est pourtant pas réservée. Peu importe la taille de votre entreprise, vous pouvez être agile à bien des niveaux. En premier lieu, rappelons d’abord que l’agilité « désigne généralement une entreprise qui est capable de s’adapter très rapidement à son environnement aussi bien au niveau de sa stratégie qu’à celui de ses pratiques opérationnelles”.

Concrètement, l’agilité requiert :

  • Une confiance totale entre les différents intervenants
  • Un travail pleinement collaboratif et des prises de décisions discutées ensemble
  • La capacité de savoir accompagner le changement plutôt que de l’affronter
  • Une remise en question régulière afin de pouvoir ajuster la stratégie en temps réel

Au delà de la simple recommandation, il est important de réaliser que l’agilité constitue un pilier fondamental à toute démarche intrapreneuriale. En savoir plus sur l’agilité

3. ENCOURAGEZ L’AUTONOMIE ET LA PRISE DE DÉCISION

Bien qu’elle paraisse simple au premier abord, cette partie est bien souvent la moins facile à mettre en place. Et on vous comprend, en tant que dirigeant d’entreprise, il n’est pas toujours aisé de laisser d’autres personnes que vous prendre des risques et des décisions.

Mais vous verrez qu’en encourageant ce genre de pratiques, la créativité de vos équipes en sera décuplée. Vous serez sûrement le premier surpris de constater que cette confiance accordée donnera des ailes à vos collaborateurs. C’est en laissant libre cours à l’imagination de ses employés et en valorisant l’autonomie que Google a favorisé l’émergence de la messagerie Gmail et c’est encore via ce processus que Post-It a été créé ! En matière d’innovation, les exemples intrapreneuriaux sont nombreux et le juste milieu se situe entre le degré d’autonomie accordé et le cadre rassurant qu’il vous faudra mettre en place.

 

4. METTEZ EN PLACE DES ACTIONS CONCRÈTES

Pour instaurer une culture intrapreneuriale, il faudra veiller à ce que vos actions soient cohérentes avec vos objectifs . Cette volonté doit se ressentir dans le relationnel entre collaborateurs ainsi que dans la vision de l’entreprise. Pour vous aider, voici quelques exemples d’actions à mettre en place :

  • Créez des espaces de travail collaboratifs et ouverts
  • Mettez en place des procédures d’évaluation et d’accompagnement
  • Formez et sensibilisez vos employés au changement via des activités de team-building
  • Valorisez la règle du « temps libre » pour responsabiliser vos équipes
  • Impliquez vos collaborateurs grâce une gestion participative de votre entreprise
  • Intensifiez l’échange et la communication et soyez à l’écoute de vos employés
  • Instaurez des séances d’idéation ou de brainstorming afin de stimuler la créativité

 

Bien sûr, ces 4 étapes sont non-exhaustives et constituent la base d’une culture intrapreneuriale réussie. Mais gardez toujours en tête que l’ouverture d’esprit doit primer sur vos décisions, votre gestion et sur votre vision. Soyez inspirant pour vos collaborateurs et ils donneront assurément le meilleur d’eux-mêmes !

 

Lire d’autres articles sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *